Les activités de la ferme

Nous exploitons une surface d’environ 40 hectares.

Notre bétail

Outre des bœufs pour la production de viande, nous avons également des génisses en pension durant l’hiver. En été, tous nos animaux pâturent sur nos herbages. Une partie de notre élevage est destinée à la production de viande de bœuf, le solde à l’élevage.

Nos poules

Nos 250 poules vivent dans un poulailler mobile avec 3 coqs qui contribuent à leur bonne harmonie. Ce logement 5* est déplacé toutes les 2 semaines.

Ce procédé permet une bonne régénération du terrain et limite passablement les parasites sur nos animaux qui restent pleine santé. De plus, nos poules s’ébattent ainsi en permanence dans une herbe fraîche qui contribue à leur bonne alimentation. Dans leur parc, chacune dispose de
5 m2, ce qui correspond aux normes exigées par le label Bio Suisse.

Le poulailler est totalement autonome. Sa gestion (ouverture/fermeture des portes, parc, ouverture des nids) est alimentée par l’énergie des panneaux solaires fixés sur son toit.

Nos cultures

Nous produisons des pommes de terre destinées à la consommation. Nous en écoulons une partie en direct et le solde via un partenaire commercial.

Les céréales sont également partie intégrantes de notre ferme. Nous valorisons le petit grain récolté lors du tri en l’utilisant pour nourrir nos poules. Dès 2021, nous produirons du blé panifiable. Une partie de celui-ci sera vendu en direct. Il est prévu de l'utiliser également pour la fabrication de notre pain au levain.


Des protéagineux (féverole par ex), apports très nourrissants pour le sol, sont également cultivés sur nos terres, tout comme le maïs, qui sera récolté sec et en grain pour nourrir le bétail.

Régulièrement nous évaluons la qualité du sol et modifions nos cultures afin de lui apporter les nutriments nécessaires à son cycle de vie.

Bandes fleuries

Nous semons aussi des bandes fleuries afin de favoriser la biodiversité. Elles sont de précieuses sources de nourriture et un habitat pour les pollinisateurs et insectes.

En 2021 nous participons à la campagne La Suisse fleurit.

La transformation

Outre la production Anne-Frédérique, passionnée par les pâtes levées, fabrique du pain au levain de manière hebdomadaire, ainsi que différents autres produits tels que tresses, ou gâteaux au lard par exemple. Désireuse de cultiver les traditions, elle utilise le plus souvent possible son four à bois, afin d’apporter une énergie différente à ses fabrications. La fermentation des pâtes à pain dure au minimum 15 heures, ce qui permet une meilleure digestion.

Souvenez-vous : le pain est un aliment de base depuis des siècles. Il rallie différentes éléments :

  • La terre, là d’où vient la céréale
  • L’eau, nécessaire à la croissance de nos céréales;  apport également nécessaire à la transformation du levain puis de la pâte
  • L’air, qui soutient la pâte tout au long de sa fermentation
  • Le feu, qui au travers de son énergie permet la cuisson du pain
  • L’amour que l’on voue à cette technique ancestrale complète de jolie façon le tableau

Sans un lien entre la créatrice et la matière première, le résultat sera différent. La pâte vit dans nos mains, d’où l’importance d’être dans l’instant présent lors de cette belle activité.

Chaque fournée est différente, le facteur météo étant un élément non négligeable : en fonction de la température, ou du taux d’humidité, la pâte réagira différemment. Il en est de même lors des diverses mutations de la lune.

 

" J'ai la conviction également que notre état d'esprit lors de la fabrication aura également un impact sur le résultat. J’ai ainsi dû apprendre l’humilité et lâcher cette volonté de faire un pain toujours parfait et similaire chaque semaine pour y mettre surtout conviction, amour et plaisir afin d’avoir ensuite la satisfaction de le redécouvrir à chaque fois lorsque j'ouvre la porte de mon four ".